La commune de HENON

"HENON viendrait du verbe henner [...]. Il était jadis employé dans notre région et indiquait un essoufflement, un effort pénible. [...] Il n'est pas besoin d'expliquer pourquoi notre commune, qui n'est que vallées et collines, tirerait son nom de ce proverbe. Il faut toujours peiner et souffler pour parcourir le territoire de HENON [...]. Mais, en revanche, combien on est payé de sa peine quand on fait une halte au haut d'une montée pour reprendre haleine. Le regard embrasse un horizon immense [...]. Mais les vastes horizons ne sont pas le seul attrait de HENON. Il y a des coins charmants que l'on découvre presqu'à chaque pas : vallées semées de rochers et où courent, sous les saules, parmi les fougères et les roseaux, des ruisseaux bavards, étangs mystérieux ombragés d'arbres séculaires, vieux manoirs, calvaires au granit patiné par les siècles et qui s'harmonisent si bien avec le paysage".

Alain de LORGERIL dans "HENON - Quelques pages de son passé et son présent"